L’entrée en vigueur du permis à point date du mois de juillet 1992. Depuis ce jour donc, chaque conducteur risque de se faire retirer des points pour chaque infraction commise. Comment est-ce que je peux connaitre le nombre de points sur mon permis ? Petit guide du permis à points Alors que c’est la loi du 10 juillet 1989 qui impose le permis à points à tous les automobilistes, ce n’est seulement que deux années plus tard que le dispositif prend réellement effet. Destiné surtout à conscientiser et à punir sévèrement les infractions au Code de la route, ce type de permis compte 12 points pour tous les automobilistes ayant obtenu leur permis avant mars 2004, sinon 6 points pour post mars 2004. L’on parlera alors de permis probatoire comportant 6 points, qui peuvent être retirés d’un coup dans le cas d’un délit ou d’une violation grave du Code de la route. Par ailleurs, depuis 2008, un permis probatoire gagne 2 points annuellement, dans la seule condition bien sûre que son titulaire n’a commis aucune infraction tout au long de cette période. Me renseigner sur les points sur mon permis Bien sûr, si je n’ai pas commis d’infraction depuis l’obtention de mon permis de conduire, je peux compter déjà 6 points sur mon permis, sans compter sur les deux autres récupérés chaque année. Mais s’il se trouve que j’enregistre déjà à mon compte quelques violations au Code de la route, je dois me renseigner régulièrement sur le nombre de points sur mon permis restant. Pour cela, je dois tout simplement me rendre à la préfecture ou la sous-préfecture concernée et leur demander ainsi un relevé intégral d’information. Dans le cas où je ne peux pas me déplacer, je peux y envoyer également ma demande via courrier ou encore aller directement sur le site telepoints.info.
En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour sécuriser votre connexion, faciliter votre navigation et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'information sur les cookies et vous y opposer, cliquez-ici