Publié dans le Journal Officiel le 4 janvier dernier, des sanctions plus lourdes concernant les infractions au Code de la route sont entré en vigueur notamment le lendemain même en Lorraine. Qu’en est-il de ces nouvelles dispositions ? De nouvelles mesures répréhensives sévères pour 2012 C’est Claude Guéant, Ministre de l'Intérieur, de l'Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l'Immigration qui est sans doute le premier à se frotter les mains pour ce qui est des lourdes sanctions découlant de certaines infractions au Code de la route. Ces nouvelles dispositions sont mises en place par le gouvernement français, dans le but de réduire les statistiques des décès liés aux accidents de la route et les faire baisser par la suite le nombre de morts à 3000. En effet, en alourdissant les sanctions et les amendes à payer lors de violation du Code de la Route, l’État français espère ainsi sensibiliser, ainsi que rendre plus responsable les automobilistes français. Reste à savoir si ces nouvelles dispositions réussiront à inciter les conducteurs à mieux respecter le Code de la route. Les nouvelles dispositions pour 2012 en Lorraine Les automobilistes de la Lorraine n’ont qu’à bien se tenir, car les nouvelles dispositions concernant certaines violations du Code de la route sont bel et bien applicables. Parmi les sanctions lourdement sanctionnées est l’utilisation d’un téléphone dans la main en conduisant. Cette infraction est sanctionnée d’un retrait de 3 points de permis avec une amende très salée de 135 €, alors que le montant de celle-ci était de 35 € auparavant. Attention cependant, l’utilisation d’un kit mains libres n’est pas concernée par cette sanction. Par ailleurs, il est dorénavant interdit de s’équiper d’avertisseurs de radars, car le cas échéant le conducteur doit s’acquitter d’une amende de 1500 €, ainsi qu’un retrait de six points de permis. Avec ces nouvelles dispositions, la prudence est dorénavant de mises sur les routes et autoroutes de la Lorraine.
La législation autour du permis de conduire évolue constamment : la conduite accompagnée, devenue AAC, est aujourd'hui complété par le dispositif de la conduite supervisée.
Avec stage-permis-a-points.biz, vous resterez informé sur les dernières évolutions législatives.

 

Conduite en vigueur 2012

 

Prenant effet depuis le début du mois de janvier dernier sur tout le territoire français dont notamment la Lorraine, les nouvelles mesures de la Code de la route sont surtout destinées à améliorer la sécurité routière. Que dire de la conduite en vigueur 2012 ? Conduite en vigueur 2012 : respectez les bandes d’arrêt d’urgence ! Comme leur nom l’indique, les bandes d’arrêt d’urgence ou Bau sont réservées aux automobilistes qui sont obligés de s’arrêter pour diverses raisons, comme la panne par exemple. À ne surtout pas confondre avec les airs de repos, les BAU ne sont pas destinées au stationnement, encore moins à la circulation, sous peine d’amende et de sanctions. Concernant la conduite en vigueur 2012 pour les bandes d’arrêt d’urgence, les infractions liées aux BAU sont depuis janvier 2012 punies d’une amende de 135 €, assortis d’un retrait de 3 points du permis. En cas de non-respect d’une bande d’arrêt d’urgence, l’automobiliste devra alors débourser 100 € de plus, alors que l’année dernière cette infraction n’était sanctionnée que d’une amende de 35 € seulement. Conduite en vigueur 2012 : utilisez l’éthylotest anti-démarrage ! Depuis le début de l’année 2010, l’éthylotest anti-démarrage est dorénavant obligatoire chez certains conducteurs et véhicules, comme les chauffeurs d’autocar de transport scolaire par exemple. Ayant pour fonction d’analyser le degré de sobriété d’un conducteur via son haleine, cet appareil empêche la mise en marche de la voiture, notamment quand le taux d’alcoolémie de la personne concernée dépasse 0,10 mg par litre. Pour confirmation, l’automobiliste peut réessayer de souffler dans l’éthylotest anti-démarrage et si celui-ci est réellement positif, la voiture reste bloquée pendant une demi-heure. Jusqu’ici réservé à certaines situations, cette conduite en vigueur 2012 sur l’éthylotest anti-démarrage est en prévention de la conduite en état d’ébriété et sera obligatoire dès mi-2012, sur toute la France et en Lorraine.
En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour sécuriser votre connexion, faciliter votre navigation et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'information sur les cookies et vous y opposer, cliquez-ici