Le code de la route

L’ensemble des lois ou règlements qui concernent l’utilisation des voies publiques, qu’il s’agisse des trottoirs, des chaussées, des routes ou encore des autoroutes, qu’ils touchent les automobolistes, les motards, les cyclistes ou encore les piétons, est connu sous le terme de “code de la route“.

Vitesses maximales autorisées et sécurité routière

La vocation première du code de la route est l’harmonisation des pratiques visant à limiter les risques d’accident ; vitesse limitée, distance de sécurité imposée, priorité d’une voiture à un croisement, utilisation des clignotants sont autant de mesures permettant de partager la route en toute sécurité.

Les vitesses maximales autorisées sont calculées en fonction des configurations des différentes routes et les panneaux servant à informer les automobilistes sont étudiés pour être reconnus par tous. En France, par exemple, la vitesse en agglomération est limitée à 50 kilomètres / heure, sauf indications contraires avec par exemple des zones à 30 kilomètres / heure ou des voies plus larges limitées à 70 km/h.

Aspects législatifs

Le code de la route a été révisé en 2011. Aujourd’hui, il compte quatre livres, chacun étant dévolué à un aspect en particulier : catégories de véhicules aptes à circuler, panneaux, règles de circulation, de stationnement, etc…

panneaux code de la route

Faire un stage permis de conduire
permet d’obtenir 4 points en plus sur son permis à points. Pour vous inscrire dans un stage permis il est nécessaire d’avoir perdu des points et dans ce cas un stage de récupération de points s’impose.